Enseignants-Chercheurs.fr

Des conseils d'experts

Les promotions au poker en ligne sont-elles réglementées ?

C’est suite à un email d’un internaute qui se posait des questions sur les jeux d’argent sur internet et leur réglementation que nous avons interrogé Sébastien L., spécialiste qui édite notamment des sites dans le domaine du poker, et également consultant technique et fonctionnel dans le secteur auprès des plus grands opérateurs, afin d’en savoir plus sur les offres promotionnelles dans le monde du jeu en ligne en général et du poker plus en particulier.

La réglementation du secteur

logo de l'arjelEn terme de réglementation, il faut savoir qu’il existe depuis juin 2010 une réglementation autour des paris sportifs et du poker en ligne en France. Considérés, jusqu’à présent, comme des jeux de hasard, ils sont soumis à réglementation et aujourd’hui seuls les opérateurs disposant d’une certification (ou licence) délivrée par l’état français peuvent accueillir des joueurs de l’hexagone au sein de leur site.

L’organisme mis en place par l’état français s’appelle l’ARJEL, ce qui signifie Autorité de Régulation des Jeux En Ligne. Vous pouvez consulter ici la liste des opérateurs agréés en France, qui sont les seuls à pouvoir vous proposer de miser de l’argent sur ce type de jeux en France, puisque ayant satisfait à toutes les exigences imposées par l’état, autant techniques que morales.

L’encadrement des offres promotionnelles

Pour en revenir plus concrètement aux offres promotionnels des sites de poker en ligne, il convient de dire que « Oui, bien entendu, elles sont régulées ! » !

En effet, l’ARJEL n’entend pas laisser faire n’importe quoi aux opérateurs et met en place régulièrement des contrôles et des interdictions. On se rappelle par exemple récemment qu’un bonus spécial mis en place par le site PMU Poker avait été retiré suite à une demande de l’organisme.

De même, on se souvient que depuis le 1er janvier 2012, toutes les offres de bonus ne peuvent plus dépasser les 500€, alors que certains proposaient auparavant parfois des bonus pouvant atteindre 1000€ sans aucun problème, voir même plus, et des conditions de déblocage parfois très compliquées à comprendre. Depuis toujours, on note également la présence de codes promotionnels qui permettent parfois de recevoir des bonus spéciaux et complémentaires pouvant les rendre plus attrayants auprès des joueurs. Évidemment, ceux-ci sont autorisés dans le sens où ils ont une réelle utilité, mais le but de toutes ces interventions est bien entendu d’essayer, autant que possible, de limiter les risques d’addiction que les joueurs pourraient être amenés à subir.

C’est également dans ce sens que des services ont été mis en place pour lutter contre la dépendance, comme Adictel qui prône le jeu responsable par exemple.

logo adictel

Et si tout changeait prochainement ?

Toutefois, il est a noter que cette autorité de régulation pourrait-être remise en question, compte tenu d’une décision de la cours d’appel de Toulouse qui a estimé récemment que le poker était un jeu de stratégie et non pas un jeu de hasard (source : BFMTV), chose que tous les spécialistes du secteur savent déjà depuis bien longtemps.

En effet, tout le contrôle des sites de jeux en ligne repose sur le fait qu’ils soient considérés comme des jeux de hasard, à l’inverse des Skill Games qui sont des jeux d’adresse (voir ici pour plus d’informations) et qui n’entrent donc pas dans le cadre défini par l’Arjel, et ne se privent pas de faire de la publicité à la télévision comme on peut le voir certains qui disposent d’une forte présence sur les chaines de la TNT.

Ainsi, si la décision de la justice venait à ne pas être remise en cause, il se pourrait que toute cette réglementation saute, pour le plus grand plaisir des joueurs (auxquels on demande de payer des impôts sur leurs gains, contrairement aux gagnants du Loto ou de l’Euro-Million) et des opérateurs n’ayant pas postulé à une licence Française en raison des couts engendrés, mais au désespoir de l’état français qui perdrait alors beaucoup d’argent en ne pouvant plus taxer comme il le fait les mises des internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *